Le pianiste Ludovico Einaudi joue sur la banquise pour sauver l’Arctique.

« Entre les notes de piano, se glissent le clapotis de l’eau et les craquements de la glace. » L’ONG environnementale Greenpeace (en anglais) et le célèbre compositeur et pianiste italien Ludovico Einaudi ont organisé, le 16 juin, un récital devant le glacier de Wahlenbergbreen, sur l’archipel norvégien du Svalbard, la porte d’entrée européenne vers l’Arctique.

« Elégie pour l’Arctique »

Publiée lundi 20 juin sur YouTube, la vidéo montre Ludovico Einaudi et son piano installés sur une plateforme imitant une plaque de glace à la dérive. Le compositeur interprète une œuvre composée spécialement pour l’occasion, intitulée Elégie pour l’Arctique.

Cette vidéo a été publiée, dans le cadre de l’opération de Greenpeace Save the Arctic à l’occasion d’une réunion de la Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique (OSPAR), en Espagne. » Source FranceTV.info.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s