Voyage d’étude en Lettonie.

Compte-rendu d’Isabel da Rocha.

Voyage du 1er au 6 novembre 2016, sur l’invitation de Gilles Bonnevialle, directeur de l’Institut français à Riga.carte-lettonie_itineraire

1er novembre : Riga  et son centre Art nouveau.

A peine arrivée, en route pour le Centre Art Nouveau de Riga pour une soirée très détendue et culturelle où se retrouve artistes, médiateurs culturels et membres de l’Institut Français !

L’Art Nouveau ne s’est imposé à Riga qu’au début du XXe siècle, après la destruction des remparts médiévaux protégeant le Centre historique, sur un vaste territoire urbain. En 1997, l’Unesco classe 497 hectares du Centre de Riga au titre de Patrimoine mondial de l’Humanité et s’ensuit une vaste restauration des bâtiments.

 

2 novembre 2016 :

9h30 : Rendez-vous avec Viestarts Gailïtis, organisateur  de SKAN II, exposition d’art sonore et du festival de musique Skanu Mezs.
11h00 : Rendez-vous avec l’artiste vidéaste Katrina Neiburga. Un travail que l’on pourrait dire d’investigation, car Katrina va à la rencontre des citoyens en perte d’identité suite à l’indépendance toute fraîche de la Lettonie, elle revisite les lieux abandonnés, réinvestis, la mémoire, l’altérité… Le travail de la lumière est omniprésent dans son oeuvre.
14h00 : Visite de la Vallée de l’Abava et Rendez-vous avec Iveta Piese, présidente de l’ONG « Centre pour le développement de la vallée de l’Abava ». Il s’agit pour nous nouer d’étudier la possibilité d’un échange ou jumelage entre nos deux vallées ; cette fois je me fais l’ambassadrice du Syndicat mixte du Bassin de la Cisse.

Et une rencontre complètement imprévue avec l’artiste Ojars Feldbergs dans son Open-Air museum de Pedvale. Il y a du chamane chez cet homme ouvert et chaleureux. Dès l’indépendance de la Lettonie en 1991, il achète 18 hectares de terrains dans la Vallée de l’Abava, à Pedvale, afin de protéger le patrimoine naturel. Maintenant une belle partie de ce territoire de l’Abava est classée Natura 2000 et  ces hectares se sont transformés en un vaste musée ouvert sur l’esprit de la nature. Ojars voyage dans le monde entier pour y « planter » symboliquement des pierres lettones suivant un rituel très précis et contre échange d’une autre pierre, comme un lien

ojars-feldbergs

3 novembre 2016 à Riga :

10h00 : rencontre avec Solvita Krese, directrice du Centre letton d’Art contemporain.
11h30 : Rendez-vous avec Daiga Rudzate, commissaire pour les arts visuel du Festival des arts de Cesis.
15h00 : Rencontre avec l’ONG Noass (galerie d’Art flottante) et Dzintars Zilgavis, directeur. Un lieu d’expérimentations en toutes sortes, de résidences d’artistes et d’expositions.

17h00 : visite de l’exposition des tapisseries lettones des années 70 à nos jours, au Musée des Arts décoratifs et du Design.

19h30 : Soirée « Les invitées du directeur » Rencontre-débat sur le thème « Art et environnement ».

et dans la salle François Sagan de l’Institut Français, la fresque monumentale de l’artiste italien Hu-Be, sur la problématique des migrants.

Vendredi 4 novembre : Départ pour Daugavpils et la zone frontalière biélorusse !

Trois heures de route en longeant la Daugava, puis à travers des kilomètres infinis de forêts de pins et de bouleaux, ensevelies sous la neige, sur des chemins chaotiques, pour arriver au plus près de la frontière. Les miradors sont à portée de vue, la ligne d’horizon est en Biélorussie, tout à coup, nous voilà propulsés dans une BD de Bilal, avant de découvrir un manoir perdu en pleine forêt et à l’architecture Saint-Pétersbourgeoise !

11h30 : Inauguration du Centre de recherche de la biodiversité des forêts, qui n’est autre que ce manoir étrangement isolé et qui accueille une trentaine de chercheurs et étudiants.
Le Centre accueille également des artistes étrangers en résidence, pour de projets culture et environnement.

5h00 : Visite du Centre Mark Rothko à Daugavpils et des différentes expositions d’artistes en résidence.

Samedi 5 novembre :

Matinée : visite du Marché de Riga.

20161105_234703

16h : Visite de l’ancienne brasserie de Cesis où se déroule le festival.

18h : Vernissage de l’exposition Martine Lafon dans la salle de concert de Vidzeme à Césis.

Dimanche 6 novembre à Jurmala.

11h : rencontre avec Egils Rozenbergs dans son atelier de Jurmala.

20161106_212221

13h00 : un musée en gare. Art Station Dubulti !

Et la Baltique infinie !

baltique-2

Merci à Gilles Bonnevialle et toute son équipe pour ce séjour intense, riche d’échanges et de découvertes.

Photos : © Isabel da Rocha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s