L’artiste Hu-Be

Un article d’Isabel da Rocha (IdR).

scribilitti_hu-be

Tous les voyages mènent à Rome, enfin en Italie. Car c’est à Riga, en Lettonie, que j’ai découvert le travail de l’artiste italien Hu-Be.

Invitée par l’Institut français à Riga dans le cadre d’une future coopération et pour un débat « Art et Environnement », je suis restée « en suspension » devant un mur qui n’était plus un mur ou alors celui d’une nouvelle odyssée. Une performance et un travail graphique d’une grande vigueur et d’une portée sociale et environnementale comme Artecisse les apprécie. L’artiste a étudié la problématique des migrants, les risques encourus et cet état de suspension qui caractérise leurs vies. Pendant plusieurs jours, il a dialogué avec des migrants arrivés en Lettonie, trouvant dans leur récits et confidences la matière de son oeuvre ; puis il a travaillé en live, transmettant toute la détermination, la force et la fragilité qui caractérisent ces « aventuriers par nécessité » de notre siècle. Son trait noir, courant à travers le blanc infini d’un vide à peine voilé, poussé par l’urgence de la survie, s’inscrit en sombre pour décrire la vulnérabilité, le combat de chaque instant face aux éléments naturels déchaînés, à une humanité désunie et aveugle, pour décrire cette chape d’invisibilité qui les ensevelie aussi sûrement que la mer engloutit les plus malchanceux d’entre leurs frères et sœurs. Et pourtant cette oeuvre dégage une force indescriptible certaine et un espoir fait d’humilité.

Hu-Be à l’Institut français de Lettonie

hu-be

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s