« Il faut sauver le soldat Nérée*. »

Une installation collective et pédagogique de Loïc Rosin, étudiant à l’école de la Nature et du Paysage de Blois & Isabel da Rocha, avec le Club Nature de Marolles et le Syndicat Mixte du Bassin de la Cisse.

Moulin d’Arrivay – 41330 Fossé.

club NatureLoïc Rosin

« Comment agir pour lutter contre la pollution de l’océan, issue principalement de nos fleuves et rivières ? La phytoépuration est l’une des solutions que cette installation met en avant. En effet, elle fait appel aux bactéries présentes dans le système racinaire des plantes aquatiques pour épurer l’eau. Les bactéries aérobies, c’est-à-dire qui ont besoin d’oxygène, digèrent les matières organiques et les transforment en matière minérale assimilable par les plantes. En retour, les plantes aquatiques fournissent de l’oxygène aux bactéries par leurs racines, en un cycle naturel.

loïc-Rosin
Plantes du marais de Fossé – Dessin ©Loïc Rosin

Les zones humides – comme celles en bord de Cisse – sont tout spécialement des zones de transition entre terre et eau, et agissent grâce à leur biodiversité comme des filtres, un peu comme les reins du corps humain, à condition d’en prendre soin. Elles sont aussi des zones de régulation hydrologique en modérant le débit de l’eau au niveau du bassin.

La nature porte en elle-même un pouvoir de résilience, tout comme l’être humain recyclant ses propres créations à des fins écologiques, en devenant partenaire de la Nature, et non plus dominateur.

« We have to save the soldier Nérée ».
How to clear the ocean, resulting from the pollution of our rivers ? Phyto-purification is one of the solutions which this installation proposes. Nature carries within itself the power of resilience, just like human beings who can recycle for ecological solutions.

* Nérée, Dieu de la mer et des océans. Nérée, god of oceans.